Index -> Petits poèmes et pensées

Qui sépare l’esprit du corps se condamne,

le matin à deux réveils, la nuit à deux sommeils,

quand ce n’est pas à deux insomnies.

Jean GIRAUDOUX