Le Souffle et le Geste
Index -> Techniques

si vous avez tout onblié, pratiquez le Taoîsme cet été.

LE TAOISME

Posture fondamentale

Debout, pieds parallèles écartés de la largeur des hanches, aisselles légèrement ouvertes, le regard posé sur l’horizon, menton légèrement effacé de telle sorte que le visage soit placé dans un plan vertical, genoux légèrement fléchis. Se libérer des tensions inutiles au maintien de la posture.

- Les membres supérieurs sont sans tension notamment des mains et des doigts qui tombent naturellement.

- La respiration se régularise et s’allonge progressivement.

- Placer le mental dans le souffle.

Premier mouvement

Flexion des avant-bras jusqu’à l’horizontale, paumes des mains face-à-face. Les paumes des mains se rapprochent à l’expir sans entrer en contact, les mains se parlent, puis elles s’écartent à l’inspir jusqu’à retrouver la position initiale.

Concentration sur ce qui se passe entre les mains, quand les perceptions sont tangibles, concentration sur ce qui se passe entre les mains et le dan tien.

Deuxième mouvement

Quand les avant-bras sont de nouveau à l’horizontale, tourner les paumes de mains vers la terre. Pendant l’expir descendre les mains, toujours parallèles au sol, jusqu’à mi-cuisse et dans l’inspir remonter les mains à leur position initiale, à l’horizontale.

Concentration sur ce qui se passe entre les mains et le sol. Puis entre les mains, le sol et la partie inférieure du corps.

Troisième mouvement

Expir, fléchir les poignets. Inspir, plier les bras pour amener le dos des mains en regard des épaules. Expir, repousser les mains vers l’avant jusqu’à ce que les bras soient tendus sans raideur.

Concentration sur le dessus des mains à l’inspir et paumes des mains à l’expir. Puis pendant toute la respiration, concentration entre les mains, le thorax et plus particulièrement les poumons.

Quatrième mouvement

Inspir en écartant les bras sur les cotés à partir de la posture précédente. Expir en fléchissant les poignets vers le haut. Inspir en fléchissant les bras tout en gardant le dos des mains en regard des épaules (deltoïdes latéraux). Expir en allongeant les bras vers l’extérieur jusqu’à ce que les bras soient tendus sans raideur.

Concentration sur le dessus des mains à l’inspir et paumes des mains à l’expir. Puis pendant toute la respiration, concentration entre les mains, le thorax et plus particulièrement le cœur.

Cinquième mouvement

A la fin du mouvement précédent, laisser descendre les bras le long du corps dans la fin de l’expir. Inspir, les mains se tournent vers l’extérieur en même temps qu’elles commencent à remonter vers le sommet de la tête. Quand les mains dépassent le niveau des épaules, les bras s’arrondissent de telle sorte que les mains viennent se positionner au-dessus du sommet de la tête. Expir en descendant les bras et les mains devant le tronc jusqu’à la détente totale des membres supérieurs. Enchaîner les mouvements le nombre de fois souhaité. Cet exercice, lors de la dernière répétition, marque aussi la fin de la pratique.

Concentration dans les mains, les dix doigts et tout le corps.

Nota

Pendant l’exercice, la pointe de la langue est maintenue en contact avec la voûte palatine à hauteur de l’arc dentaire supérieur, juste derrière l’enracinement des incisives. Pour les deux premiers mouvements utiliser si possible la respiration abdominale, pour les trois autres mouvements choisir de préférence une respiration complète.