Index -> Techniques

Viser un aigle dans le ciel

Cet exercice a la particularité de renforcer le corps musculairement tout en étirant les muscles du thorax. La difficulté consiste donc à engager certaines chaînes musculaires dans l’effort, tout en laissant d’autres relâchées.

A partir de la posture fondamentale, écarter les pieds largement, les pointes orientées à 45° vers l’extérieur. Croiser les bras devant le buste en montant vers l’intérieur et en inspirant de telle sorte que le bras gauche se trouve sous le bras droit devant la poitrine. Puis en expirant, déployer les bras en positionnant les doigts, ceux de la main gauche, majeur et index tendus, ceux de la main droite, index pouce et majeur connectés. Le bras gauche s’allonge comme s’il tenait un arc, alors que le bras droit tend la corde de l’arc, la main droite se porte au niveau de l’épaule du même côté, la tête se tourne vers la gauche. Viser alors le bout de l’index gauche et l’aigle dans le lointain tandis que le coude droit reste si possible sur l’horizontale, les omoplates se rapprochent l’une de l’autre comme pour mieux tendre la corde de l’arc. Simultanément aux mouvements des membres supérieurs, fléchir les membres inférieurs. Lors de la flexion les genoux ne doivent pas dépasser la pointe des pieds, par conséquent c’est la largeur de l’écart qui définit l’importance de la flexion des jambes, cette dernière doit être la plus ample possible en fonction des possibilités de chacun.

Pendant toute la durée de l’exercice, le buste reste dans le même plan sans aucune rotation, le bassin est maintenu en rétroversion afin d’éviter la cambrure des reins et la fuite de l’énergie. En fin de mouvement, pendant que les membres inférieurs se détendent tout en restant écartés, les bras redescendent le long du corps. Enfin, enchaîner un autre mouvement du côté droit en inversant les gestes et en suivant la même procédure. A la fin de l’exercice revenir à la posture fondamentale.